Qui sommes-nous

L’Atelier des Cigognes, c’est l’histoire d’une jeune maman, enceinte de son petit deuxième, heureuse de porter son enfant… mais dépitée par les vêtements de grossesse vendus dans le commerce – chers et parfois informes. Par ailleurs tenaillée par l’envie de coudre, l’idée lui vient vite de confectionner ses propres vêtements et, pourquoi pas, de créer une gamme de patrons de couture Femme Enceinte. De fil en aiguille, le bébé est né et l’Atelier des Cigognes avec.

En 2009, cette jeune maman – alias Anne dans la vraie vie – a donc accouché simultanément de son petit deuxième (enfin de sa petite deuxième en l’occurrence) et d’une collection de patron couture Future Maman, pour réaliser des vêtements de femme enceinte.

En 2011, une nouvelle collection de patrons de couture a vu le jour : patron couture Bébé, naissance accompagnant logiquement celle d’un autre bébé, la p’tite troisième. La future maman puis la maman peut donc trouver à l’Atelier des cigognes de quoi satisfaire ses loisirs de couturière tout en habillant sa progéniture grandissante !

Suite logique des choses, à la naissance de son quatrième enfant en 2013, Anne a eu envie de développer une collection patron couture Enfant, mais pour l’heure celle-ci en est encore au stade des balbutiements (tout comme le quatrième cigogneau d’ailleurs !) : un peu d’indulgence, la réalisation d’un patron de couture nécessite des heures de travail, et reconnaissons que les journées ne manquent pas d’occupation…!

Des patrons de couture gratuits ou des tutoriels de couture permettent également de réaliser des accessoires facilement : patron couture gratuit de bavoir de bébé, tuto couture de coussin, etc.

 

Nos valeurs !

Rien de plus simple que les valeurs que nous incarnons : l’envie de créer, le plaisir de confectionner soi-même un vêtement – pour celle qui donne la vie ou pour son bébé.

Instants savoureux que nous passons en cherchant dans quels tissus seront confectionnées telle robe de grossesse ou telle barboteuse de bébé ! Et satisfaction du résultat après tant d’application déployée pour une création.


 

La réalisation en coulisses d’un patron de couture

Pour l’élaboration de chaque patron couture Atelier des cigognes, création rime avec passion, travail à cœur avec rigueur, mise en page avec fignolage, explications avec illustrations, finitions avec précision, expérience avec constance ! En un mot, on aime le travail précis et appliqué : bien nous en prend car c’est justement la base de toute création de patron de couture !

La première phase de création d’un prototype est évidemment l’étape la plus passionnante, où la créativité peut s’exprimer. On pourrait s’arrêter là… Or ce n’est que le début des réjouissances !

Pour faire partager sa création via la confection d’un patron couture, il faut commencer par fignoler le premier prototype en effectuant éventuellement des corrections, et ne pas hésiter à le reproduire une deuxième fois pour valider les modifications.

Ensuite vient la rédaction des explications de couture : au brouillon d’abord, avec dessin des schémas à la main, puis sur ordinateur, avec cette fois réalisation des schémas explicatifs grâce à un logiciel de dessin.

Une fois cette étape terminée, on repasse au travail de la planche du patron de couture (la grande feuille où sont représentés tous les empiècements taille réelle du vêtement) : on attaque les gradations, c’est-à-dire l’agrandissement ou la réduction du premier prototype en vue de dessiner sur la planche du patron les empiècements dans les autres tailles. Autant dire que les méninges se remuent, et qu’un minimum de concentration est nécessaire !

Après le dessin du vêtement dans toutes les autres tailles voulues, il n’y a plus qu’à… tester ces autres tailles en réalisant de nouveaux prototypes, histoire de s’assurer de leur validité. Ce passage permet également de vérifier l’exactitude et la clarté des explications de couture.

La planche du patron validée au brouillon, il reste encore à la scanner (ce qui paraît simple mais ne l’est pas quand on ne dispose pas d’un scanner d’un mètre de large !) et à la redessiner informatiquement sous un logiciel de dessin, pour avoir un rendu final propre. Une impression BAT (bon-à-tirer en termes d’édition) permet de vérifier une dernière fois que toutes les mesures correspondent entre les différents empiècements.

Enfin la mise en page finale de la pochette du patron de couture peut être effectuée et les dernières relectures et corrections validées.

En somme, une méthode de travail qui tient de l’artisanal – avec le sens de la précision, les délais de fabrication ( !), les conditions de travail (non, non, je ne suis pas 15 personnes à travailler dans un atelier suréquipé et informatisé !!) –, et un peu de la production industrielle avec la vérification systématique de chaque étape !

Force est de constater que de nouveaux prototypes de vêtements voient régulièrement le jour en vue de la création de nouveaux patrons de couture. Mais il n’est pas rare ensuite de les voir passer 6 mois sur la table de couture sans que n’aient progressé d’un iota les gradations de la planche du patron ou le dessin informatique des schémas d’explications… Persévérance et temps de travail, il n’y a que ça de vrai !

 

 

En savoir plus :

Les patrons de couture de l’Atelier des Cigognes

Une réflexion sur “ Qui sommes-nous ”

  1. Rétrolien : le patron Cyrène

Les commentaires sont fermés.