Choisir son tissu

Avant de réaliser un patron de couture, le choix du tissu est toujours un moment déterminant avant la création d’un ouvrage. C’est à la fois l’un des moments les plus sympathiques où l’on a le plaisir de laisser libre cours à son imagination… mais c’est aussi l’occasion de réflexions alambiquées où l’on se demande si une jupe réalisée dans tel tissu aura un tombé élégant ou si une robe dans tel autre tissu ne sera pas trop rêche ! Voici donc quelques pistes pour savoir choisir un tissu…

 

Pour une jupe légère, une robe d’été, un pyjama ou une chemise de nuit en toile :
Nous conseillons de prendre une simple toile de coton (ou de lin) ou une popeline (derrière ce terme se cache un tissu ressemblant beaucoup à une toile de coton !). C’est le genre de tissu le plus facile à trouver (et à repérer !).
Les tissus Liberty sont d’excellents exemples de toile de coton (de la batiste de coton pour être précis), avec en plus un côté fleuri.

 

Tissu Liberty Poppy and Daisy

 

Pour une brassière de bébé, une chemise, un chemisier, une tunique :
C’est pareil que pour les jupes ou les robes légères, à savoir : toile de coton ou popeline !

 

Pour une doublure (de veste, de pantalon, de jupe, de robe…) :
Soit on recourt à une doublure en satin, soit on opte encore et toujours pour la toile de coton !
A noter qu’une doublure en tissu Liberty donne un chic fou au vêtement ! (que ce soit pour une veste, une robe d’enfant, un revers de pantalon bébé, un col en fourrure, etc.)

 

Pour un pantalon, une veste, une jupe ou une robe un peu plus solides :
Le mieux est d’opter toujours pour un tissu en coton, comme un sergé ou une gabardine (c’est un mode de tissage qui fait apparaître de fines côtes en diagonale sur l’endroit du tissu). Le velours milleraies est également très agréable à porter.
Selon le poids (l’épaisseur) du tissu, le vêtement sera plus ou moins léger.
Pour des vêtements d’hiver, on peut choisir un lainage léger à porter, comme de la flanelle. Il faudra dans ce cas doubler le vêtement.

 

Pour un top, un t-shirt, un pyjama, une ceinture de grossesse :
L’incontournable est le jersey de coton ou l’interlock de coton (un nom barbare pour désigner un tissu très proche du jersey !) – idéalement mieux vaut du coton bio.
Contrairement aux apparences, le jersey ou l’interlock ne sont pas plus difficiles à coudre que les autres tissus.  Il convient juste d’être soigneuse à la découpe du tissu jersey, en le tenant bien (pour qu’il ne glisse pas) sans pour autant l’étirer.

 

Avant de commencer à coudre dans un tissu, n’oubliez pas de le laver une première fois et de le repasser.


Petit abécédaire des tissus

Denim
Solide toile de coton originellement utilisée pour la confection des blue-jeans. « Denim » est une déformation de « de Nîmes », ville où ce tissu était au départ fabriqué.
Adapté pour confectionner des vêtements assez solides : pantalons, jupes ou vestes.
Flanelle
Tissu à armure toile, en laine cardée ou en coton.
Adapté pour confectionner des pantalons, des jupes, des robes ou des vestes, ce tissu étant généralement assez souple.
Gabardine
Tissu serré présentant sur l’endroit des côtes en diagonale.
Adapté pour confectionner des vêtements assez solides : pantalons, jupes, robes ou vestes. Moins raide que le denim.
Interlock
Tissu tricoté avec une maille de type côte. Les deux faces sont identiques. Son extensibilité permet de confectionner aisément des vêtements près du corps.
Idéal pour réaliser des ceintures de grossesse ou des vêtements près du corps tels que t-shirts, tops ou robes ainsi que pyjamas ou jupes moulantes. Particulièrement adapté pour des t-shirts ou robes de grossesse.
Jersey
Tissu tricoté avec deux faces différentes, l’une en « mailles endroit », l’autre en « mailles envers ». Il existe différents types de jersey : jersey de coton, jersey de laine, etc. Au Moyen-Âge, il était produit sur l’île de Jersey, d’où son nom.
Relativement extensible ; idéal pour réaliser des ceintures de grossesse ou des vêtements près du corps tels que t-shirts, tops ou robes ainsi que pyjamas ou jupes moulantes. Particulièrement adapté pour des t-shirts ou robes de grossesse.
Popeline
Toile d’une grande souplesse présentant des petites côtes serrées.
Parfait pour réaliser des tuniques, des chemises ou chemisiers, des robes ou des jupes.

Batiste France Duval Stalla

Satin
Mode de tissage et, par extension, ensemble des tissus réalisés selon cette armure, très lisses et brillants sur l’endroit et mats sur l’envers.
Les doublures satinées ont l’avantage d’être soyeuses et plus chaudes que les doublures synthétiques en polyester.
Le satin se prête également à la confection de chemisiers, jupes ou robes fluides, notamment pour des vêtements de soirée.
Sergé
L’une des trois armures de tissage (avec l’armure toile et l’armure satin). L’endroit d’un tissu de sergé présente des côtes obliques, alors que l’envers est uni.
Adapté à la confection de pantalons, jupes, robes ou vestes.
Velours milleraies
Tissu de velours à fines côtes.
Se prête particulièrement bien à la réalisation de pantalons, jupes, robes ou vestes.

Tissu Velours milleraies